Meilleures ventes

Informations

Les services

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur

La covid 19 redistribue-t-elle les cartes du commerce ?

Publié le : 27/06/2020 12:00:00
Catégories : Noctéa

Covid 19

-

La crise de la covid 19 a complètement chamboulé le commerce.

Depuis quelques mois, nous avons subi le confinement et la peur de la pandémie. Ce qui a modifié nos vies. Parmi les secteurs touchés, le commerce paie un lourd tribut. Tout d’abord, deux mois de fermeture des magasins ne peuvent pas rester sans conséquences. À prime abord, il semble que la numérisation se soit accélérée et que la tendance se poursuive depuis le déconfinement. Certains secteurs souffrent plus que d’autres. Par exemple à l’entrée de l’été, on constate que les français boudent l’habillement, alors qu’ils privilégient leur intérieur. Comme si ils voulaient soigner cet intérieur qu’ils ont du redécouvrir de force. À moins qu’ils veulent assurer le confort au cas de nouveaux confinements. Plus généralement, le commerce connaît une mutation depuis quelques années due au changement radical de comportement des consommateurs. La crise actuelle accélère ce changement.

La perte des repères.

De manière générale, on peut constater que le confinement a provoqué la perte de nos repères. Rythme de travail, loisirs, rien n’y a échappé. Or le commerce vit de ces repères. De plus dans la panique de la crise, certaines catégories de commerçants ont fait repousser la date des soldes d’été. Elles passent du 25 juin au 15 juillet. Les soldes étaient les deux derniers vrais rendez-vous et repères de ce commerce chamboulé. Personnellement, je crains toujours les changements de dernière minute. Ils s’apparentent à la panique de l’étudiant la veille d’un examen. Mais comme on dit dans notre bon vieux Berry : « c’est après la foire que l’on compte les bouses. » Ceci dit, comme je le soulignais précédemment, il faut reconnaître que la vie de commerçants connaît une révolution sans précédent. Notamment due à sa numérisation. De plus, le mouvement des gilets jaunes et la covid 19 ont boosté de manière incroyable cette mutation.

Le retour du made in France et des circuits courts ?

La crise a fait apparaître la faiblesse du made in France dans certains secteurs d’activité. Une véritable sensibilisation pour un bon nombre de consommateurs. Au sortir du confinement, le secteur de l’ameublement est bien réparti. Mais bonne nouvelle, comme dans l’alimentation, vous avez privilégié les circuits les plus courts possibles et le made in France. Depuis le mois de mars, la marque Noctea en a véritablement bénéficié. Et c’est non sans émotion que nous avons reçu vos nombreux témoignages. Dans un premier temps, nos anciens clients nous ont appelés pour anticiper leurs achats pour nous soutenir. Puis peu après, de nombreux nouveaux clients, nous ont choisi pour nos valeurs dans le naturel et la fabrication locale. Dans les deux cas, il faut souligner l’engagement citoyen de beaucoup de nos clients. C’est la larme à l’œil que je vous redis merci !

Les français prennent soin de leur intérieur.

Plus généralement, les statistiques des différents secteurs professionnels permettent de constater une attention toute particulière faite à notre intérieur. Tout d’abord, nous avons été contraints de le redécouvrir. D’où peut-être le besoin de l’améliorer. Pour certains, le confinement a donné l’envie et le temps de bricoler et redécorer. Mais au sortir du confinement, cette tendance perdure. Une certaine crainte, voire même l’acceptation, de revivre un confinement incite à se préparer. À plus court terme, nous sommes nombreux à enviger de ne pas partir en vacances pour des raisons professionnelles ou de sécurité. Probablement, encore une raison de soigner son cadre de vie.

Bien souvent le changement fait apparaître de belles choses et permet de réguler les excès. Mais la rapidité et la violence de la mutation que connaît actuellement le commerce impose le respect et l’empathie.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)