Meilleures ventes

Les services

Informations

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Made in France, participons tous au sauvetage de la lingerie Indiscrète.

Publié le : 20/08/2018 09:00:00
Catégories : Nos engagements

Lingerie Indiscrète Chauvigny France

-

Indiscrète ou la dure réalité de l’entreprenariat

Dans le nuit 9 au 10 août 2018, Didier Legrand s’est donné la mort dans les locaux de son entreprise de lingerie Indiscrète. Un acte qui nous rappelle les difficultés que les entreprises peuvent rencontrer. Mais surtout sur le blues auquel peuvent être confrontés les entrepreneurs. A une époque où la France semble être tournée vers l’entreprenariat, il ne faut pas oublier que le quotidien n’est pas toujours rose. Ce drame, l’histoire exceptionnelle et les valeurs de cette entreprise poitevine a suscité beaucoup d’émotions. Ce qui explique l’élan de solidarité qui se met en place pour que cette entreprise ne disparaisse pas. Cette marque de lingerie très haut de gamme est née de la volonté de trois cadres d’Aubade lors de la fermeture de l’atelier de Saint Savin dans la Vienne. Après huit ans d’un beau parcours, la défaillance d’un client a provoqué le dépôt de bilan de la jeune société le 24 juillet.

La belle histoire de la lingerie made in France Indiscrète

La lingerie et particulièrement le soutien-gorge, est un produit assez technique. Il intervient sur le confort, le bien-être et la santé de la femme qui le porte. Saint-Savin est une magnifique petite ville non loin de Poitiers qui a été longtemps un site historique d’Aubade. Pour sauver un savoir-faire et l’emploi, trois cadres Christelle Bois, Didier Degrand et Béatrice Mongella ont eu l’idée de créer une marque encore plus haut de gamme. L’idée étant de faire du sur-mesure pour le confort de la vraie femme. La marque Indiscrète a été lancée en 2010. Il faut reconnaître qu’en sept ans le parcours et le concept de cette société inspirent le respect. Une vingtaine d’emplois ont pu être sauvés. Malheureusement, un distributeur a connu en 2018 des difficultés. Un impayé et ses commandes en moins ont déstabilisé la société qui a dû déposer le bilan en juillet pour sauver l’entreprise. Une étude qui passe par la réduction de l’effectif. C’est ce qui semble être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour Didier Legrand.

Participons tous au sauvetage de la lingerie Indiscrète

Il serait dommage qu’après cet accident de parcours et la disparition d’un des fondateurs, l’aventure s’arrête là. Défendre le Made In France, c’est s’engager. Défendre des emplois est déjà une cause qui se suffit à elle-même. Mais pour Indiscrète la démarche est complète : emploi, préservation d’un savoir-faire et sécurité des consommatrices. C’est certainement ce qui explique la mobilisation de nombreux acteurs du Made In France, comme un collectif de soutien et le salon du Made In France qui se tient tous les ans à Paris. Pour toutes ces valeurs qui nous sont chères chez Noctea, nous nous associons à cet élan de solidarité. Rejoignez-nous pour soutenir cette entreprise. Pour cela, il y a plusieurs solutions. Tout d’abord et tout simplement, acheter de la lingerie sur le site d’Indiscrète. Ensuite, participer à la collecte de fonds pour aider la marque française à combler son passif.

Nous ne pouvions pas ne pas partager cette histoire qui nous touche tout particulièrement. Je vous recommande également l’article du Point.

Articles en relation

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (2)

Christophe (Noctea)


22/01/2019 21:56:13

Bonsoir, Un nouvel article sur la bonne nouvelle http://frenchcocorico.com/lingerie-indiscrete-sauvee/

Christophe (Noctea)


20/01/2019 20:24:15

Bonsoir, Après des mois de combat, nous sommes heureux de vous annoncer que l’entreprise Indiscrète, implantée dans le Vienne et spécialisée dans la lingerie haut de gamme, est sauvée. https://www.centre-presse.fr/article-651612-indiscrete-le-plan-de-continuation-valide-par-le-tribunal.html#.XEAfOymdaMA.facebook Une très belle nouvelle et ne relâchons pas l’effort.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)