Meilleures ventes

Informations

Les services

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Pourquoi j’ai mal au dos quand je fais la grasse matinée ?

Publié le : 02/08/2017 12:00:00
Catégories : Conseils pratiques

mal de dos le syndrome de la grasse matinée

-

Literie, le syndrome du dimanche matin.
Peut-être vous est-il déjà arrivé d’avoir hâte d’etre au dimanche matin ou en vacances pour reste au lit plus longtemps. Et vlan, alors que d’habituelle vous dormez bien, pile au moment de la grasse matinée tant attendue le mal de dos fait son apparition. Rien de plus rageant, mais rassurez-vous, il n’y a rien de grave, c’est juste que votre literie. Elle aussi montré quelques signes de fatigues.

Comment interpréter ce signe ?
Cela veut dire que notre literie est usée et qu’ilest temps de la changer. Nous avons vite fait de penser que notre lit est usé que on ne peut plus dormir dessus. Mais avant dans arriver là notre matelas perd peu à peu de ses performances. Progressivement le qualité de notre récupération baisse. Chez le commun des dormeurs, cela n’est tout d’abord pas perceptible, ce n’est que bien des années plus tard que la literie devient insupportable. Pour revenir à notre grasse matinée, sur une nuit habituelle de 6 à 7 heures la gêne n’est pas encore suffisamment perceptible. Par contre si l’on insiste, en voulant rester au lit jusqu'à dix, soit entre trois et quatre heure de plus que la semaine selon les individus, la la faiblesse se révèle.

Il est temps de changer votre matelas ou votre oreiller.
Si généralement, ce que j’appelle le syndrome de la grasse matinée est du à l’usure du matelas, j’ai quelques fois au cours de mes plus de vingt ans d’experience dans la literie (plus en matière de dormeur), vu que cela était du à un oreiller inadapté. Remarquez il est plus simple et moins coûteux de changer l’oreiller que le matelas. Je me souviens d’un client vierzonais qui après nous avoir acheté un matelas avait du mal le dimanche matin. Après quelques recherches nous avons découvert avec lui que son oreiller ne correspondait plus au nouveau confort du matelas. L’occasion de rappeler qu’en matière de sommeil le matelas et l’oreiller sont très complémentaires.

Bonnes vacances et bonnes grasses matinées !

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)