Meilleures ventes

Les services

Informations

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Dormir seule ou la charge d’une maman célibataire.

Publié le : 15/12/2020 14:14:28
Catégories : Les femmes Noctea.

dormir seule

-

La charge mentale de la maman.

En avril dernier, Agnès Devillières nous livrait ses réflexions sur les injonctions faites aux femmes pendant le confinement. Puis récemment, j’ai été interpellé par une remarque d’Emilie (*), une de nos partenaires, sur sa vie. Une maman seule de plusieurs enfants qui trouve son matelas bien grand la nuit venue. De plus, la crise de la covid en rajoute une couche pour compliquer le fait de prendre du temps pour soi et d’envisager une rencontre. D’où cette réflexion que je vous livre aujourd’hui. Pour un homme, il est des choses qui sont dures à comprendre. La difficulté d’être une femme contemporaine, d’être une maman, d’avoir une vie sociale. Ces trois éléments semblent difficiles à conjuguer. Mais si de surcroît, elle assume seule l’éducation des enfants et passe un vilain virus qui cloue à son domicile, cela devient encore difficile et périlleux.

Se mettre à la place d’une femme.

Que ferions-nous si nous étions une femme le temps d’un instant ? Bon nombre se sont amusés à se livrer à ce jeu autour d’un apéro. Un exercice qui m’a été imposé récemment par Cécile. Voilà un beau thème d’article pour ce blog ? Mais je pense aussi au film « Ce que veulent les femmes » où le héros joué par Mel Gibson se retrouve accidentellement à entendre tout ce que pensent les femmes qu’il croise. Mais pour notre sujet du jour, il va falloir faire encore plus d’efforts pour comprendre. À moins que la meilleure solution soit tout simplement d’écouter.

S’accorder du temps pour soi.

Dans notre exemple, il s’agit d’une maman qui travaille dont le métier est prenant. Donc imaginez, la course du matin pour préparer les enfants et les déposer tour à tour chez la nourrice et à l'école. La journée de travail intense. Ensuite, le soir il faut encore récupérer les enfants, encadrer les devoirs, manger, partager du temps avec eux. Alors enfin elle peut retrouver son matelas. Mais quelle énergie reste-t-il pour penser à elle. En fait, pour tous ceux qui ont du mal à comprendre la notion de charge mentale que subissent les femmes, en voilà un bel exemple.

Être une femme.

En fait, bien que cela soit une évidence, il semble important de rappeler qu’une maman doit rester une femme. Effectivement, penser à soi ne doit pas être jugé comme de l’égoïsme. Trop souvent la culpabilité s’installe. Mais, il est essentiel d’oser prendre du temps pour se détendre. Evacuer les tensions. Et pourquoi pas se donner du plaisir. Si la masturbation de manière générale reste taboue, elle l’est tout particulièrement pour les femmes. On peut comprendre qu’il ne soit pas facile d’en parler. Ceci dit, l’important n’est pas forcément d’en parler... Ainsi, très récemment, Terrafemina consacrait un article sur différentes techniques de masturbation féminine. De quoi, déculpabiliser et insérer de la créativité dans sa vie.

(*) Le prénom a été modifié pour plus de confidentialité.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)