Meilleures ventes

Informations

Les services

Fabricants

Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur

En octobre, je prends soin de ma literie.

Publié le : 04/10/2017 17:30:00
Catégories : Conseils pratiques

passer sur la face hiver du matelas

-

Pour bien dormir, quatre fois par an il faut retourner sont matelas et l'entretenir, en matière d'hygiène.

Je change le matelas de face, mais pas que.

L’hiver pointe son nez et le conseil n’est pas de se contenter de retourner le matelas. Mais plutôt de profiter de ce rituel pour porter une attention à l’ensemble de la literie (oreillers, couette,…) afin de prolonger la durée de vie et de préserver l’hygiène de celle-ci.

Je retourne mon matelas.

Comme les habitués de notre blog le savent, 4 fois dans l’année on retourne son matelas. En octobre et plus précisément à l’arrivée des premiers froids on retourne le matelas pour passer de la face été à la face hiver. Cette dernière composée généralement de pure laine sera plus douillette. Soulignons également que cela  permet d’user plus uniformément le matelas.

Je nettoie les oreillers.

Avant de se lancer rappelons que le nettoyage des oreillers s’effectue en fonction des matières utilisées dans leur composition. Il est évident de commencer par lire les instructions de lavage du fabricant. Un oreiller en fibres de polyester ne se lave de la même matière qu’un oreiller naturel. La plume par exemple impose une technique particulière avec une balle de tennis, je vous recommande notre article de blog sur le sujet. Cependant une constante à ne jamais oublier, l’essorage. C’est bien souvent à cette étape que l’on abîme nos oreillers. Il ne faut pas dépasser 400 tours par minute, au delà on étire les fibres, et ce même pour les fibres synthétiques. Autre conseil malin et très pratique, pour éliminer les acariens et autres réjouissances, c'est de mettre l’oreiller dans un sac plastique, afin de le protéger de l’humidité et le placer une nuit dans le congélateur. À la sortie, laissez le revenir tranquillement à température ambiante afin de ne pas casser les fibres.

Je nettoie ma couette.

Pour laver la couette, les techniques sont les mêmes que pour les oreillers, avec un souci supplémentaire, l’échelle n’est pas la même. Pour le congélateur, il faudra être équipé d’un coffre. Selon la taille de votre machine à laver, car la couette ne doit pas être comprimée, il faudra aller dans un pressing écologique. Même si le nettoyage à sec fait l’affaire, nous ne l’aimons pas trop car très polluant et surtout toxique pour la gentille dame de l’établissement. La laverie est certes une solution, mais attention à pouvoir maîtriser le programme de lavage, la température et le force de l’essorage, ce qui n’est pas toujours le cas.

Attention à ne pas oublier l’hygiène des draps.

Les draps quant à eux, nécessitent une attention bien plus régulière avec un lavage à soixante degrés Celsius chaque semaine. A 60 degrés, les acariens sont éliminés, mais vous souvenez-vous pourquoi il est bon de passer à la machine ses draps toutes les semaines ? Et bien tout simplement pour notre santé et pour mémoire je vous conseille de lire notre précédent article sur le sujet.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)